carton
Seeing Red, 2014, acrylique sur toile, 213 x 320 cm. (84" x 126")

14 novembre - 20 décembre 2014

Kent Monkman: Urban Res

Vernissage jeudi 13 novembre de 18h30 - 20h

372 Ste-Catherine Ouest suite 216
Montréal, Québec, Canada
H3B 1A2



face   
pfoac

TEXTE DE PRÉSENTATION  /  OEUVRES DISPONIBLES   /  LIENS   /  CV




view   view


view   view


view   view


view   view


view   view

TEXTE DE PRÉSENTATION


La galerie Pierre-François Ouellette est fière de présenter Urban Res (Réserves urbaines), une exposition personnelle de Kent Monkman récipiendaire du Prix d'excellence en arts visuels Hnatyshyn et lauréat du prix Indspire 2014.

L’artiste canadien cri Kent Monkman présente ici une nouvelle série de peintures qui poursuivent des thématiques explorées dans ses séries figuratives antérieures. Précédemment campés dans des paysages romantiques de l’Amérique du Nord, empruntés à Albert Bierstadt et à d’autres peintres nord-américains, des thèmes en lien avec l’expérience autochtone américaine historique et contemporaine, telles la colonisation, la sexualité, la perte et la résilience, apparaissent désormais dans des décors urbains abandonnés.

Avec leurs compositions dynamiques qui unissent mythes, spiritualité et histoire de l’art, ces peintures offrent une distribution de joueurs non conventionnels : anges de la Renaissance tatoués, voyous autochtones, figures cubistes des plus vives, animaux-esprits et chamans contemporains en t-shirts/polos/maillots de sport perlés entrent en collision dans des scènes de rue tumultueuses. Des récits complexes représentent une gamme d’émotions et d’expériences humaines : le deuil, la violence, l’extase, le désir, et la pitié.

Monkman a mis en scène des figures modernistes (celles de Picasso, Bacon, et Moore) dans ses peintures, en tant que corps-témoins de violence et de maladie. Picasso et Bacon ont réalisé leurs figures en s’inspirant de leur expérience personnelle avec l’horrible violence de la guerre. La qualité bidimensionnelle des figures de Picasso et de Bacon, respectivement contorsionnées et mutilées, semble exacerbée en comparaison aux figures sensuelles que Monkman a empruntées à d’autres chapitres de l’histoire de l’art.

Dans le travail de Monkman, l’aplatissement moderniste de l’espace pictural agit comme métaphore de la compression des cultures indigènes effectuée par la modernité. Inspirées de représentations sensibles de maîtres anciens du deuil et de la lamentation, les « victimes de la modernité » de Monkman sont pleurées ou aidées par de jeunes gens autochtones. Une génération de jeunes personnes privées de leurs droits offre ses condoléances et son empathie à ceux qui ont moins de chance.

Des oeuvres de Monkman figurent présentement dans la Biennale de Santa Fe aux états-Unis et au Musée d'art contemporain de Rochechouart en France.

--

Kent Monkman est un artiste d'origine crie travaillant avec une variété de techniques incluant peinture, gravures film et vidéo, performance et installation. Ses oeuvres ont été présentées dans le cadre d'expositions personnelles (Musée des beaux-arts de Montréal, Museum of Canadian Contemporary Art, Winnipeg Art Gallery, Art Gallery of Hamilton, Woodlands Cultural Centre, Glenbow) et dans nombreuses expositions de groupe telles Shapeshifting: Transformations in Native American Art au Peabody Essex Museum aux états-Unis, Remix: New Modernities in a Post Indian World à la Art Gallery of Ontario (tournée nord-américaine), Remember Humanity at Witte de With, Rotterdam, the 2010 Sydney Biennale, My Winnipeg at Maison Rouge, Paris, 2007 Biennale de Montréal, and Oh Canada!, MASS MOCA, Steeling the Gaze: Portraits by Aboriginal Artists au Musée des beaux-arts du Canada, We Come in Peace: Histories of the Americas (tournée nord-américaine) au Musée d’art contemporain de Montréal, au Denver Art Museum, The American West à Compton Verney en Angleterre. Kent Monkman a créé des performances spécialement conçues pour le McMichael Canadian Art Collection, The Royal Ontario Museum, Compton Verney et le Denver Art Museum. Ses courts-métrages et ses vidéos ont été présentés dans de nombreux festivals nationaux et internationaux, y compris la Berlinale 2007 et 2008, et le Toronto International Film Festival 2007. Ses oeuvres figurent dans plusieurs collections privées d'individus et de corporations. Dans la sphère publique, on retrouve ses oeuvres au Musée des beaux-arts du Canada, au Musée d'art contemporain de Rochechouart (France), Musée des beaux-art de Montréal, Musée d'art contemporain de Montréal, Art Gallery of Ontario, Museum London, Woodland Cultural Centre, The Glenbow Museum, Indian Art Centre, Robert McLaughlin Gallery, Mackenzie Art Gallery, la Banque d'oeuvres d'art du Conseil des arts du Canada, le Musée d'art de Joliette, la galerie Bina & Ellen de l'Université Concordia, Smithsonian/National Museum of the American Indian, Vancouver Art Gallery, Fondation de la Maison Rouge(Paris), Rideau Hall (Ottawa), The Logan Collection/Denver Art Museum and Hart House/University of Toronto. En janvier 2015, il dévoilera une nouvelle installation dans le cadre de la salle projet de BMO Groupe Financier à Toronto.


OEUVRES DISPONIBLES

(cliquer sur les images ci-dessous pour agrandir, s'assurer que des bloqueurs de "popup" sont inactifs)



Urban_Res   Urban_Res
Seeing Red
2014
acrylique sur toile
213 x 320 cm. (84" x 126")

  Bad Medicine
2014
acrylique sur toile
213 x 320 cm. (84" x 126")



Urban_Res   Urban_Res   Urban_Res
Hope
2014
acrylique sur toile
182 x 122 cm. (72" x 48")

  Love
2014
acrylique sur toile
182 x 122 cm. (72" x 48")

  Struggle for Balance
2014
Eau-forte et aquatinte sur papier archives
35.5 x 53.25 cm (14" x 21”)
édition de 25


marineorange   marineorange  
étude pour Hope
2014
acrylique sur toile
76 x 51 cm. (30" x 20")
  étude pour Bad Medecine
2014
acrylique sur toile
61 x 91.4 cm (24" x 36”)
 



LIENS

- Page d'artiste de Kent Monkman sur le site web de la galerie
- Site web de Kent Monkman
- André-Constantin Passiour « Urban Res de Kent Monkman » , Fugues, 21 novembre 2014
- Eloi Desjardins « Kent Monkman «Urban Res» @Pfoac [entretien avec l’artiste] », Un Show de Motarts, 21 novembre 2014
- éric Clément « Virée des galerie s», La Presse, 21 novembre 2014


C.V. DE L'ARTISTE

cliquez ici pour télécharger un C.V. récent de Kent Monkman

_______
contact