MASKULL LASSERRE


 
Repertoire www.maskulllasserre.com
Coriolis, 2011, métal, accessoires de quincaillerie, roche, chute libre de 12m,
188 x 78 x 158 cm (74" x 31" x 62")
 

BIOGRAPHIE / OEUVRES CHOISIES / OEUVRES DISPONIBLES  /  EXPOSITIONS PFOAC  / LIENS  / C.V.


BIOGRAPHIE

Maskull Lasserre est né en Alberta, au Canada en 1978. Il a passé une grande partie de son enfance en Afrique du Sud avant de revenir au Canada. Il détient un baccalauréat de l'Université Mount Allison (beaux-arts et philosophie) et une maîtrise en beaux-arts de l'Université Concordia (sculpture). Ses dessins et sculptures explorent le potentiel inattendu du quotidien à travers des allégories de la valeur, l'attente, et de l'utilité. Des éléments de nostalgie, du hasard, de l'humour et du macabre sont incorporés dans ces œuvres induisant de l'étrangeté dans le familier et provoquant de l'incertitude dans nos attentes. En 2010, il participait au Programme d'arts des Forces canadiennes (PAFC) en Afghanistan. Ses oeuvres se retrouvent dans les collections permanentes du gouvernement du Canada (Transports Canada, Forces canadiennes, Conseil des arts du Canada) et de la Ville d'Ottawa. Le Musée des beaux-arts de Montréal a acquis cette année pour sa collection permanente la sculpture intitulée Bough. Ses oeuvres ont été vues récemment dans l'exposition "Climate of Uncertainty" au De Paul Musée à Chicago, dans "Swept Away" au Museum of Art and Design à New York, au Musée Villa Rot en Burgrieden, Allemagne ("At Every Turn") et au Musée Grassi à Leipzig ("Step into the Limelight") en Allemagne ainsi qu'à la Third Space à St. John, NB et à la galerie Québecor et à Articlule à Montréal.


OEUVRES CHOISIES

(cliquer sur les images ci-dessous pour agrandir, s'assurer que des bloqueurs de "popup" sont inactifs)




Self Doubt (Macaque)   Epiphany

Self Doubt (Macaque), 2010, socle en contreplaqué taillé,
cloche de verre, 147 x 33 x 33 cm (58" x 13" x 13")
 
Epiphany, 2010, bronze, violon, 25,5 x 78,75 x 20,5 cm
(10" x 31" x 8"), édition de 3
     
Resonance   Murder

Resonance, 2009, bronze, acier inoxydable, calcaire taillé,
piano, roche, 130 x 84 x 114 cm ch. (51" x 33" x 45" ch.)
commandé par la Ville de Ottawa pour le centre d'art Shenkman
 
Murder (arrière-plan : Rubric), 2009, 17 corbeaux brulés et taillés, vue d'installation, Rubric, Maison de la culture Côte-des-neiges,
Montréal (2009)
     
MIgration   Lexicon

Migration, 2008, cintres taillés, tringle en métal, 20,5 x 101.5 x
30,5 cm (8" x 40" x 12")
 
Lexicon, 2008, journaux taillés, presse méchanique, 190 x 80 x
50 cm (74,75" x 31,5" x 19,75"), collection de la Ville de Ottawa
     
Four Foot Length   Road Still Series (Raccoon)

Four Foot Length, 2006, branche d'érable taillée, peinture, bois,
quincaillerie, 102 x 156 x 92 cm (40" x 61,5” x 36”), collection
de Cedarome Canada
 
série Road Still (raton laveur), 2007

OEUVRES DISPONIBLES

Pour une liste d'inventaire à jour cliquez ici


EXPOSITIONS PFOAC

octobre 2016 - « A la lisière du fantastique » (groupe), Pierre-François Ouellette art contemporain
avril 2013 - « Papier 14 » (groupe), kisoque Pierre-François Ouellette art contemporain
octobre 2013 - « Toronto International Art Fair » (groupe), kisoque Pierre-François Ouellette art contemporain
novembre 2013 - « Maskull Lasserre » (solo),Pierre-François Ouellette art contemporain
avril 2013 - « Papier 13 » (groupe), kiosque Pierre-François Ouellette art contemporain
décembre 2012 - « Fable » (solo), Pierre-François Ouellette art contemporain, Toronto
novembre 2011 - « Vertige » (solo), Pierre-François Ouellette art contemporain
septembre 2011 - « Emerge Art Fair » (solo), kiosque Pierre-François Ouellette art contemporain
juillet 2011 - « Corporel » (groupe), Pierre-François Ouellette art contemporain
décembre 2010 - « AQUA Art Miami » (groupe), kiosque Pierre-François Ouellette art contemporain
octobre 2010 - « Toronto International Art Fair » (groupe), kiosque Pierre-François Ouellette art contemporain


LIENS

James D. Campbell. « A Song and a Punch » Magenta 6 juillet 2012 (en anglais)
Phillip Kennicott. « Adaptive artwork » Washington Post 24 septembre 2011 (en anglais)
Entrevue sur le web avec Maskull Lasserre : Don't Panic
Kat Hannaford. «Whittling Is Definitely an Artform in Maskull Lasserre's Case» Gizomodo.com (blogue) 27 juillet 2011 (en anglais)
Visonner un court documentaire (en anglais) à propos de Maskull Lasserre de la série web Groundbloom (Robbie Wilkins) 27 avril 2011
Marie-Ève Charron.«Le poids du temps» Le Devoir (Montreal) 4 avril 2009
Visionner un reportage vidéo (en anglais) sur Lasserre réalisé par Tamar Kozlov sur le site nousommes.ca (28 mars 2009)
Stacey DeWolfe. «Basic elements» The Mirror (Montréal) 8 janvier 2009 (en anglais)
«Jake Moore and Maskull Lasserre: Reality Check» Canadian Art (en-ligne) 24 juillet 2008
Paul Gessell. «Artist carves out reputation for public sculptures» The Ottawa Citizen 24 juillet 2008 (en anglais)


C.V. DE L'ARTISTE

- cliquez ici pour télécharger un C.V. récent de Maskull Lasserre.


_______
contact