ccw carton


19 juillet - 23 août 2008

Isabelle Hayeur + Chih-Chien Wang


IH carton



TEXTE DE PRÉSENTATION

La galerie Pierre-François Ouellette art contemporain est fière de présenter une exposition d'oeuvres photographiques d'Isabelle Hayeur et de Chih-Chien Wang en paralèlle à leur participation dans la Triennale québécoise du Musée d'art contemporain de Montréal. Composée de nouvelles oeuvres et de certaines plus anciennes, l'exposition sera l'occasion de les voir pour la première fois à Montréal.

---

Isabelle Hayeur - Les routes de sel

Les routes de sel (2003) montre un même lieu dans deux états écologiques différents. L’œuvre est séparée en deux panneaux. Lagune montre une nature abondante et riche, nourrie par l’humidité de la mer. La péninsule est envahie par les habitations au point d’en paraître fragilisée. Oued montre le même endroit, mais dans un état avancé de désertification. Des maisons, il n’en reste que plus que deux, isolées dans un paysage brûlé par le soleil. Ces deux panneaux présentés l’un en face de l’autre pour empêcher une comparaison entre un « avant » et un « après » dans une présentation fataliste de notre avenir. Au contraire, c’est devant un choix que le spectateur est placé, et devant une responsabilité.

La stratégie qu’a adoptée l’artiste est proche de celle du photomontage des avant-gardes historiques du début du vingtième siècle. Le photomontage de cette époque produit une rencontre d’éléments disparates afin de représenter le choc des forces de la modernité. Que ces éléments soient intégrés de façon plus « fine » par Hayeur n’est que l’expression d’une sensibilité contemporaine que permettent les nouvelles technologies. (…) Mais il y a plus qu’un changement de sensibilité qui différencie les collages de Hayeur de ceux des avant-gardes historiques. Les questions ne sont plus les mêmes aujourd’hui que celles qui agitaient alors l’humanité. Au début du vingtième siècle, le débat tournait autour du partage équitable des richesses inépuisables de la planète. Maintenant, c’est le sort de cette planète elle-même qui fait l’objet du débat. (….)

-Serge Bérard, tiré du catalogue Inhabiting/Habiter, Oakville Galleries, Musée national des beaux-arts du Québec, 2006, p. 34-35.


Isabelle Hayeur est née en 1969 à Montréal, où elle vit et travaille présentement. Elle détient un baccalauréat et une maîtrise en arts plastiques de l’université du Québec à Montréal. Depuis la fin des années 90, elle est connue pour ses montages numériques de grand-formats. Elle a aussi réalisé plusieurs vidéos, des installations in-situ et des oeuvres d’art Internet.


---

Chih-Chien Wang - Le temps est troué

« Je m’intéresse à l’expérience du temps : de quelle façon le temps affecte-t-il les objets, le corps, ou l’espace, et comment percevons-nous la qualité du temps. Dans le cadre de ce projet photo-vidéo, je présente surtout des objets. L’existence même d’objets constitue une trace de leur histoire : leur lieu de provenance, là où ils se trouvent, la durée de leur abandon, leur redécouverte. Le statut d’un seul objet révèle un passé individuel, mais une fois combinés, les objets évoquent un univers : l’espace dans lequel je vis, la personne que je suis.

Je préserve des traces du temps dans mon travail, mais soustrais aux objets certains éléments temporels. La manipulation d’un objet peut-elle être perçue comme une façon de lui dérober du temps, son histoire ? Je crée des réceptacles de temps troué. Le temps est troué, parce que j’ai tendance à oublier. L’espace contient de l’ignorance, et les images que je crée préservent le processus d’ignorer.

En créant mes images, je tente de soustraire au temps sa poussière, l’ignorance d’une vie civilisée qui flotte dans l’espace et adhère à la surface de mon environnement. J’apprends à confronter le temps.

Mon travail explore la vie de tous les jours, l’expérience quotidienne. Je me sers de la photographie et de la vidéo pour recréer et examiner ces moments. Ils reflètent tantôt ma compréhension des gens, tantôt la société dont je fais partie, tantôt encore la ville où je vis, et parfois, ils répondent à mon doute quant au soi. Ces moments se présentent si souvent qu’il semble normal de ne pas les voir. Or, à partir du moment où nous en prenons conscience, ils établissent en nous un dialogue. »

-Chih-Chien Wang


Né à Taiwan, Chih-Chien Wang vit et travaille à Montréal. Après des études en cinéma et en théâtre à l'Université chinoise de Taipei, il s'établit au Canada où il a completé une maîtrise en photographie à l'Université Concordia. Il a déja exposé son travail dans des musées et centres d'artistes au Canada et à l'étranger. Ses oeuvres sont dans la collection du Musée National du Québec et du Musée d'art contemporain de Montréal.





OEUVRES DISPONIBLES
(cliquer sur les images ci-dessous pour agrandir, s'assurer que des bloqueurs de "popup" sont inactifs)


PHOTOGRAPHIES DE ISABELLE HAYEUR

Lagune
Les routes de sel - Lagune [Lagoon] de la série "Destinations"
2003
épreuve chromogène
89 x 364 cm
2/5


Oued
Les routes de sel - Oued [Wadi] de la série"Destinations"
2003
épreuve chromogène
89 x 364 cm
2/5



PHOTOGRAPHIES DE CHIH-CHIEN WANG

Tissue 1   Tissue 2

Tissue #1, covering eggplant
2008
épreuve à jet d'encre
85.25 x 101.5 cm
2/7
 
Tissue #2, covering wet rice
2008
épreuve à jet d'encre
85.25 x 101.5 cm
1/7
     
Tissue 5   Tissue 3

Tissue #5, topped with tofu on a pillow
2008
épreuve à jet d'encre
85.25 x 101.5 cm
1/7
 
Tissue #3, topped with bean fiber
2008
épreuve à jet d'encre
85.25 x 101.5 cm
1/7
     
Red Leg   Snow Mountain

Red Leg
2008
épreuve à jet d'encre
85.25 x 101.5 cm
1/7
 
Snow Mountain
2008
épreuve à jet d'encre
85.25 x 101.5 cm
1/7
     
Leaves in Water    

Leaves in Water
2008
épreuve à jet d'encre
85.25 x 101.5 cm
1/7
   




INSTALLATION VIDéO DE CHIH-CHIEN WANG


measurement345
Time Measurement #3, #4, #5:
“Illustrating the time of peeling bean fibers”

2008
installation vidéo
24:04 min.
1/5

measurement3   measurement4   measurement3
Time Measurement #5: “Illustrating the time of peeling bean fibers – Strawberry”
2008
projection vidéo
24:04 min.
  Time Measurement #4: “Illustrating the time of peeling bean fibers – Storm”
2008
projection vidéo
24:04 min.
  Time Measurement #3: “Illustrating the time of peeling bean fibers – Bean”
2008
projection vidéo
24:04 min.
         



NOUVELLES OEUVRES DANS LA MÊME SéRIE DE CHIH-CHIEN WANG
(non-exposées, disponible sur demande)

Paper on Wall 1   Paper on Wall 2

Paper on Wall #1
2008
épreuve à jet d'encre
85.25 x 101.5 cm
2/7
 
Paper on Wall #2
2008
épreuve à jet d'encre
85.25 x 101.5 cm
2/7
     
Pot Grass   Tissue 4

Pot Grass
2008
épreuve à jet d'encre
85.25 x 101.5 cm
1/7
 
Tissue #4, topped with bean fiber on table cloth
2008
épreuve à jet d'encre
85.25 x 101.5 cm
1/7
     
Cheese on a Red Lid    

Cheese on a Red Lid
2008
épreuve à jet d'encre
85.25 x 101.5 cm
1/7
   







VUES DE L'EXPOSITION
(cliquer sur les images ci-dessous pour agrandir, s'assurer que des bloqueurs de "popup" sont inactifs)

view of the show1   view of the show1
     
view of the show1   view of the show1
     
view of the show1   view of the show1






LIENS
Jérôme Delgado. "Isabelle Hayeur et Chih-Chien Wang : avant, après et autres instants" Le Devoir (Montreal) 16 août 2008 (réservé aux abonnés)
Jocelyne Lepage. "Isabelle Hayeur et Chih-Chien Wang : deux mondes" La Presse (Montreal) 9 août 2008
Nicolas Mavrikakis."Entre-temps" Voir (Montréal) 31 juillet 2008
Lorne Roberts "24 Minutes and four seconds" The Mirror (Montreal) 24 juillet 2008 (en anglais, naviquez en bas)
Site web officiel de Isabelle Hayeur - www.isabelle-hayeur.com
Page web officiel de Chih-Chien Wang sur le site PFOAC




C.V.S DES ARTISTES
cliquez sur les icônes ci-dessous pour télécharger des C.V.s récents des artistes (adobe PDF)


Isabelle Hayeur

  Chih-Chien Wang

pdf img   pdf img






_______
contact