Jérôme Fortin: Tondos

18 février - 13 mars 2004


TEXTE DE PRÉSENTATION | OEUVRES PRÉSENTÉES | VUES DE L'INSTALLATION  | ARTICLES | LIENS 


TEXTE DE PRÉSENTATION

Tondos, la toute première série d'estampes réalisées par Jérôme Fortin sera présentée à Montréal, à la galerie Pierre-François Ouellette, du 18 février au 13 mars 2004. La série des Tondos a été développée suite à une résidence d'artiste intensive aux Ateliers Graff au printemps 2003. Inspirées du corpus d'œuvres des Marines, ces estampes ont été réalisées à partir de bandes de papiers divers à l'aide de la technique de la collagraphie.

"Par des gestes répétés et des plis sur plis, des motifs surgissent rappelant tantôt des rosaces tantôt une mer agitée. La galerie présentera l'ensemble entier des œuvres de cette série, chacune ayant été produite en édition de 10. Nous sommes heureux d'annoncer que les deux premières gravures de la série, Tondo I et Tondo II, viennent d'être acquis par la Bibliothèque nationale du Québec pour leur collection d'estampes. De toute évidence, l’art est pour Jérôme Fortin une activité qu’il pratique sans modération, avec une habileté qui confine à la prestidigitation.
 
Dans son jeu sans fin avec les matériaux, l’arrivée des estampes s’avère inattendue; en plus, elles renouvellent le genre. Dès l’abord, elles intriguent : on s’interroge sur la technique utilisée. Ce sont de simples feuilles de papier imprimé, tirées en général d’un seul livre, découpées de bout en bout et collées sur un carton rond.
 
Tout en affichant une relative uniformité visuelle, elles ont chacune leur personnalité. Il y a là une recherche étonnante dans la déclinaison des motifs, ce que les musiciens appellent des variations sur un thème. Sans jamais se lasser ou être lassant, Jérôme a exploré toute une gamme de textures, d’agencements qui évoquent des dessins aztèques ou incas, des écritures très anciennes, des végétaux ou des tissus; la liste des associations pourrait être longue car les allusions sont fines.
 
Devant nos yeux, un bouquet de nuances grises, blanches et noires. Estompée ou nette, la bande explore les infinies variétés de ces tons et invites le regard à la suivre dans ses méandres. Et pourtant, les objets qui ont servi de plaques, les matrices, sont aussi fascinantes que les estampes. Leur léger relief, leur couleur les distinguent et en font des oeuvres à part entière. À vrai dire, l’habileté joue un rôle important dans la production d’une oeuvre, mais il y a aussi le travail" - Pascale Beaudet


OEUVRES PRÉSENTÉES


Jérôme Fortin, Tondo no. I , Collagraphie, 2003, 75 x 56 cm, édition of 10
Jérôme Fortin, Tondo no. II , Collagraphie, 2003, 75 x 56 cm, édition of 10
Jérôme Fortin, Tondo no. III , Collagraphie, 2003, 75 x 56 cm, édition of 10
Jérôme Fortin, Tondo no. IV, Collagraphie, 2003, 75 x 56 cm, édition of 100

 

Jérôme Fortin, Tondo no. VI, Collagraphie, 2003, 75 x 56 cm, édition of 10 Jérôme Fortin, Tondo no. VII, Collagraphie, 2003, 75 x 56 cm, édition of 10 Jérôme Fortin, Tondo no. VIII, Collagraphie, 2003, 75 x 56 cm, édition of 10 Jérôme Fortin, Tondo no. IX, Collagraphie, 2003, 75 x 56 cm, édition of 10

 

Jérôme Fortin, Tondo no. X, Collagraphie, 2003, 75 x 56 cm, édition of 10
Jérôme Fortin, Tondo no. XI, Collagraphie, 2003, 75 x 56 cm, édition of 10 Jérôme Fortin, Tondo no.XIII, Collagraphie, 2003, 75 x 56 cm, édition of 10 Jérôme Fortin, Tondo no. XIV, Collagraphie, 2003, 75 x 56 cm, édition of 10

VUES DE L'INSTALLATION 




ARTICLES

bientôt...


LIENS

- Site web de Jérôme Fortin
- Page d'artiste de Jérôme Fortin sur le site web de la galerie

_______
contact