Louis Joncas, Naturalis

20 mars - 17 avril 2004


TEXTE DE PRÉSENTATION | OEUVRES PRÉSENTÉES | VUES DE L'INSTALLATION  | ARTICLES | LIENS 


TEXTE DE PRÉSENTATION

La galerie Pierre-François Ouellette art contemporain est heureuse de présenter du 20 mars au 17 avril 2004 les travaux récents de Louis Joncas.

« Mon travail est le reflet de ce désir fondamental de trouver et de créer du sens dans ma vie. Il résulte d'un questionnement des réalités auxquelles je me trouve confronté. Cherchant par-delà la surface des apparences, mes photographies sont des investigations philosophiques de la vie et des forces du temps. À travers la photographie, je réfléchis aux états de matérialisme et de transcendance, de vie et de mort. Naturalis s'inspire d'un endroit dans la forêt boréale au Nord du Québec. Pour une période d'un an, j'ai documenté les saisons changeantes de façon à dresser un portrait des cycles évolutifs de la nature. Les lieux dans ces photographies sont définis par les relations personnelle, temporelle et spatiale que j'entretiens avec la nature. Ils sont des lieux intimes, contemplatifs à travers lesquels nous pouvons interpréter nos propres conditions et existences. J'ose espérer que ces images traduisent à la fois ce que je peux moi-même imaginer et ce qu'elles peuvent évoquer et symboliser pour autrui. Ayant vécu la plus grande partie de ma vie dans des villes, je suis, comme la plupart d'entre nous, particulièrement sensible à l'impact de notre culture hautement médiatisée et, par conséquent, tributaire de cette impression d'un temps compressé, en accélération continue. Nos perceptions du temps et de l'espace sont en train de changer. Nous sommes à l'ère de la nanoseconde et du génie génétique, où le temps est fragmenté, mesuré en unités toujours plus petites. Il a été morcelé, catégorisé, modifié par la « culture de masse.com ». Et ceci, nous le ressentons plus que jamais. Ces images tentent de faire ralentir celle ou celui qui les regarde, elles tentent de freiner le processus même de regarder. En cela, elles réfèrent directement à l'expérience de la nature, où le temps semble exister au ralenti. Avec sa beauté inhérente et son caractère sublime, la nature ne finit plus de signifier et d'offrir des métaphores pour nos propres vies; son sens est illimité. En somme, elle pourvoit une base vitale pour tout ce qui vit. Naturalis fait suite aux explorations amorcées dans ma production antérieure, à travers les thèmes des vanitas et du memento mori. J'ai voulu cette fois explorer cet état méditatif à travers le sujet du paysage. L'isolement de ces fragments de nature et leur propulsion en avant-plan contraignent le regardeur à les contempler dans un contexte d'insistance l'invitant à réfléchir à sa propre existence. » Louis Joncas

Les oeuvres de Louis Joncas se retrouvent dans les collections du Musée des beaux-arts du Canada, le Musée canadien de photographie contemporaine, la Galerie d'art d'Ottawa, la Ville d'Ottawa et le New Orleans Museum of Art.


OEUVRES PRÉSENTÉES




 
Louis Joncas, Sans titre de la série Naturalis, 2003, 96.5 x 71 cm, édition de 6 Louis Joncas, Sans titre de la série Naturalis, 2003, 96.5 x 71 cm, édition de 6 Louis Joncas, Sans titre de la série Naturalis, 2003, 96.5 x 71 cm, édition de 6 Louis Joncas, Sans titre de la série Naturalis, 2003, 96.5 x 71 cm, édition de 6

 

Louis Joncas, Sans titre de la série Naturalis, 2003, 96.5 x 71 cm, édition de 6 Louis Joncas, Sans titre de la série Naturalis, 2003, 96.5 x 71 cm, édition de 6 Louis Joncas, Sans titre de la série Naturalis, 2003, 96.5 x 71 cm, édition de 6 Louis Joncas, Sans titre de la série Naturalis, 2003, 96.5 x 71 cm, édition de 6

 

 
Louis Joncas, Sans titre de la série Naturalis, 2003, 96.5 x 71 cm, édition de 6
Louis Joncas, Sans titre de la série Naturalis, 2003, 96.5 x 71 cm, édition de 6 Louis Joncas, Sans titre de la série Naturalis, 2003, 96.5 x 71 cm, édition de 6  

VUES DE L'INSTALLATION 







ARTICLES

Le Devoir: Photographie - Poésie sauvage. Avec Naturalis, Louis Joncas s'est attaché à investir la vie et les forces du temps. Michel Hellman. Édition du samedi 3 et du dimanche 4 avril 2004

/HAUT DE LA PAGE/


LIENS

- Site web de Louis Joncas

_______
contact